La différence entre le travail en freelance et l’emploi en tant que salarié
2692
post-template-default,single,single-post,postid-2692,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive
Quelle est la différence entre le travail en freelance et l’emploi en tant que salarié ?

Quelle est la différence entre le travail en freelance et l’emploi en tant que salarié ?

Un freelance est une personne qui travaille sur une série de contrats distincts chaque année. Ces contrats peuvent être successifs ou simultanés, en fonction des services offerts. Contrairement à un contrat de travail permanent que détient un employé ou un salarié, où il incombe à l’employeur de fournir du travail à ce dernier, les freelances sont engagés pour un rôle spécifique pendant une période définie, et généralement en raison de leurs compétences spécialisées. Dans cet article, il s’agira de noter les différences notables entre ses deux types de travailleur.

Les différences entre le travail en freelance et l’emploi en tant que salarié

On peut noter beaucoup de différence entre un employé classique, et un travailleur indépendant au service des entreprises. En premier lieu, on peut noter que les freelances sont engagés pour une quantité de travail pour une durée déterminée. A contrario, les employés ont des contrats permanents avec leur employé. Du côté de la rémunération, les freelances sont payés à la tâche, tandis que les employés ont un revenu régulier.

Il y a aussi des différences du côté de la législation. Un freelance est amené à remplir plusieurs déclarations d’impôts chaque année, et payer également les impôts et l’assurance nationale qu’il doit à l’état. Par contre, les salariés voient leurs impôts et leur assurance nationale déduits à la source.

La perception pour la retraire diffère également pour les deux niveaux. Les freelances cotisent à un régime de retraite par capitalisation, et les salariés peuvent adhérer à un régime de retraite d’entreprise. Pour travailler, les travailleurs indépendants sont appelés à payer leur propre matériel, contrairement aux salariés qui sont fournis en matériel par leur employeur. Toujours dans la liste des différences, on note le fait que l’ensemble des tâches réalisées par un freelance lui sont propres, contrairement au salarié qui lui doit exécuter les missions que son patron lui a confiées.

Les contraintes et besoins

Cela signifie que, pour un freelance, il y a du travail supplémentaire à faire en plus de son travail quotidien ; vous devez gérer vos finances avec un revenu irrégulier et vous devez vous vendre pour trouver du travail. Il est probable que vous deviez remplir une déclaration d’impôts pour finaliser vos impôts. On attend également de vous que vous disposiez de l’équipement nécessaire pour effectuer votre travail. De la même manière que vous attendez d’un plombier qu’il se présente avec les outils dont il a besoin pour effectuer les réparations chez vous, vous devez disposer des outils, ou y avoir accès, pour pouvoir effectuer votre travail. Cela ne signifie pas que vous devez posséder tout un ensemble de matériel coûteux, mais que vous devez avoir accès au bon équipement. Une bonne relation avec une société de location locale peut vous apporter cela. Au minimum, vous aurez besoin d’un téléphone intelligent avec une bonne autonomie, et d’un ordinateur (idéalement un ordinateur portable) avec un logiciel de bureautique de base.