Quelles règles de base à connaître pour le succès d’une éducation canine?
2103
post-template-default,single,single-post,postid-2103,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive
canine

Quelle est la clé de la réussite d’une éducation canine ?

L’éducation canine est nécessaire pour n’importe quel chien. Elle favorise une meilleure relation entre lui et son maître. En outre, elle lui permet de vivre dans un environnement plus sain et de développer le bon comportement. Mais il n’existe pas une technique unique pour éduquer un chien. Chaque technique de dressage doit tenir compte de certains facteurs comme l’âge, le caractère et la personnalité de l’animal. Cependant, certaines règles de base sont à connaître pour garantir le succès d’une éducation canine.

Une grande patience et la régularité

Pour réussir l’éducation de votre ami à quatre pattes, vous devez être patient. En effet, le chien apprend plus ou moins vite. Vous devez répéter plusieurs fois certains ordres. Cela ne veut pas dire que votre toutou ne vous a pas écouté lors des précédentes fois. Mais il a besoin un peu de temps pour bien assimiler le nouvel ordre. Armez-vous alors de la patience pour le succès du dressage de votre fidèle compagnon.

Si vous constatez que vous êtes un peu pressé, mieux vaut reporter la séance pour une autre fois. Vous pouvez la réaliser à la maison ou lors d’une sortie. Mais pour cette dernière, équipez bien votre chien pour la sécurité de chacun. La laisse est l’un des accessoires indispensables lors d’une promenade. Si vous voulez en savoir plus à propos d’une laisse pour chien, adressez-vous à un expert canin. Il peut vous conseiller le modèle bien adapté à votre animal.

La régularité est une meilleure alliée de la patience. Pour intégrer chaque geste à la routine de votre animal, vous devez réaliser l’apprentissage de manière régulière. Mais évitez quand même de faire trop. L’idéal, c’est de trouver le bon dosage.

Une attitude positive et une fermeté bien mesurée

Pour éduquer votre animal avec succès, vous devez vous montrer positif et chaleureux. Si vous agissez comme tel, votre chien sera en confiance. En plus, il sera prêt à vous satisfaire et à vous obéir. En effet, votre fidèle compagnon est sensible à votre comportement et à votre attitude. S’il sent que vous êtes stressé, pressé, en colère ou irrité, il risque d’être perdu et confus. Par conséquent, il se referme sur lui-même. Dans ce cas, lors du dressage de votre chien, agissez-vous avec douceur et positivité.

Cependant, vous devez aussi être ferme. Cela vous permet d’être un maître à l’écoute, mais qui sait s’imposer et se faire respecter tout en respectant votre chien. Une éducation saine est loin de la brutalité et de la méchanceté. Ces caractères n’ont pas leur place dans le dressage canin. Grâce à la fermeté, votre chien assimile chaque apprentissage d’une manière plus simple. Soyez toujours clair et cohérent dans votre éducation.

L’importance de la félicitation, la récompense et l’encouragement

Certains maîtres ont l’habitude de punir leur chien. Or, cela peut empêcher l’animal à comprendre la punition si elle est régulière. Dans le cadre d’une éducation positive, il est important d’encourager votre toutou. L’encouragement permet de l’aider à persévérer. A chaque fois qu’il réussit une action, félicitez-le. Offrez-lui une récompense. Vous pouvez le caresser, lui offrir des friandises ou des croquettes. Un tel geste lui permet de savoir qu’il a fait une bonne action. Cela l’incite à recommencer celle-ci pour vous satisfaire. L’encouragement, la félicitation et la récompense aident votre ami à quatre pattes à progresser et à avoir envie d’apprendre.

Ainsi, pour garantir le succès de l’éducation de votre chien, prenez en compte de votre qualité. Il est indispensable aussi de considérer l’état de votre chien. Si vous constatez qu’il est de mauvaise humeur, ne lui forcez pas à apprendre quoi que ce soit.