Une toiture plate : un élément tendance
1658
post-template-default,single,single-post,postid-1658,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive
toiture

Opter pour un toit plat comme couverture de maison

Une toiture plate est caractérisée par une inclinaison de charpente entre 2 et 15 degrés. Il ne faut pas négliger les 2° parce que cela permet l’évacuation des eaux usées. La toiture plate peut être accessible ou non accessible ou encore praticable. Ce genre de toiture est très répandu actuellement grâce à sa facilité d’installation. On se demande souvent les différents avantages de ce type de toiture et ses potentialités comparées à d’autres couvertures de toiture.

Les caractéristiques d’un toit plat

Un toit plat est caractérisé par l’inexistence de charpente. Il est constitué que d’un seul pan quasi plat. Au-dessus de la structure porteuse, le toit plat reçoit un isolant thermique qui protège du froid comme du chaud et une couche d’étanchéité qui doit être à toute épreuve. À part cet isolant, il est constitué aussi de revêtement d’étanchéité, d’un écran pare-vapeur, d’un écran d’indépendance et des ouvertures.

En outre, il est nécessaire de savoir qu’il existe trois techniques de construction de toitures plates notamment la toiture froide réalisée par une pente avec une couverture de toit ventilée par une lame d’air. Cette méthode est efficace au niveau de la solidité de la structure de soutien de la charpente. Toutefois, cette technique n’assure pas une bonne isolation thermique. Puis, la seconde technique est la toiture chaude effectuée avec une couverture isolée constituée d’un pare-vapeur sans lame d’air permettant ainsi une excellente isolation. Et enfin, on a la toiture inversée comportant une couche d’isolation placée à l’extérieur protégeant l’étanchéité. Cette technique est la plus coûteuse des trois. Pour faire le bon choix parmi les trois, il est possible de demander conseil à un couvreur Essonne.

La potentialité d’un toit plat pour la structure d’une toiture

Un toit plat possède de nombreuses qualités non négligeables. Il offre par exemple un aspect architectural moderne, original et surtout du charme à une maison. Il apporte une excellente isolation thermique. Un toit plat fait entrer la lumière dans les combles aménagés et assure un drainage de l’eau. Puis, avec un toit plat, l’espace peut être optimisé. Il est possible d’aménager une pièce de qualité sans tenir compte des cloisons inclinées. Par la suite, ce type de toiture a aussi comme avantage d’être modulable. On peut y faire tout ce qu’on veut. On peut par exemple faire installer des panneaux solaires. Mais, il est possible aussi de créer un immense jardin suspendu sur le toit ou une terrasse. Le toit plat assemble fonctionnalité écologique, esthétisme et compatibilité à l’énergie solaire.

En ce qui concerne l’isolation, la toiture plate peut assurer le confort thermique que ce soit en hiver ou en été. Elle évite donc les déperditions énergétiques et surtout protège le support ainsi que la structure de la maison face aux intempéries et aux forts changements de température. Différents matériaux peuvent isoler ce type de toit à savoir le polystyrène expansé, la laine minérale, la laine de roche, la laine de verre, le verre cellulaire, l’argile expansée…

Toutefois, il faudrait quand même savoir que le toit plat est plus sujet aux infiltrations et fuites si l’étanchéité n’est pas bien réalisée. On a besoin d’un couvreur Essonne pour cette étanchéité.

Comment installer un toit plat sur sa maison ?

Dans la construction d’une maison, les toits inclinés sont plus appréciés que les toits plats. Seulement, il faut savoir que ces derniers offrent aussi des avantages qu’il faudrait mentionner. On distingue différentes techniques d’installation d’un toit plat à savoir la pose scellée et la pose collée. La pose scellée est une méthode classique de pose de tuile. Elle consiste à stabiliser les tuiles sur un étui au mortier avant qu’elle ne soit complètement sèche. Le choix de cette technique dépend de l’état de la structure sur lequel les toits plats seront ordonnés. Son avantage réside dans le fait qu’elle permet de rattraper de grosses différences de niveau à savoir sur une structure déformée ou abîmée de la toiture. Cette pose nécessite une main-d’œuvre expérimentée. C’est pour cela qu’il est nécessaire de faire appel à un couvreur spécialiste à l’Essonne.

En ce qui concerne la pose collée, elle est la plus utilisée. Celle-ci convient parfaitement à une isolation de toiture par l’extérieur. Elle consiste à fixer les toits plats directement sur le support à l’aide d’un mortier composé d’une colle. Le support peut-être une ancienne tuile. Cette pose est facile à mettre en œuvre, plus accessible et plus rapide. Néanmoins, il est important de savoir que pour les tuiles de grande dimension, un double encollage est nécessaire. On ne peut pas réaliser ce type de travail soi-même sans soutien technique et sans matériel. C’est pour cette raison qu’il faut contacter un couvreur professionnel à l’Essonne compétent pour réaliser les travaux. Il est le seul à pouvoir garantir des prestations assurées à 100 %. De plus, ce professionnel est ponctuel dans le délai d’installation des tuiles plates sur le toit.

Le tarif de la pose d’un toit plat

Établir le devis pour une pose d’un toit plat est une tâche complexe. Il faut déterminer le coût des matériaux avant de connaître approximativement le coût de service. Le prix d’installation dépend de chaque couvreur professionnel à l’Essonne. Il est souvent en fonction de la difficulté des travaux et la surface du toit. Si le toit a besoin d’un travail d’isolation thermique tant à l’intérieur qu’à l’extérieur ou d’opération de nettoyage, le coût de la pose des toits plat est plus cher. Le prix de l’isolation de l’intérieur du toit avec aménagement des combles, le coût de l’isolation du plancher du grenier et le coût de l’isolation extérieure sont entre 1200 euros à 5000 euros.

Viennent après les coûts pour les nettoyages, les demoussages et les systèmes d’aération à savoir la pose du velux, de cheminée et de ventilation. En tout, le couvreur doit englober plusieurs services dans une simple installation de toit plat qu’il ne faut pas ignorer. Il est alors difficile de donner une valeur exacte, mais un tarif de pose d’un toit plat est d’environ 15 euros à 20 euros le mètre carré. Cela donnera des indices de base pour avoir des valeurs approximatives.