L’oxydation cellulaire est-elle néfaste à l’organisme ? - blog
288
post-template-default,single,single-post,postid-288,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive
oxydation-cellulaire

L’oxydation cellulaire est-elle néfaste à l’organisme ?

Pour mieux comprendre le mode d’action de l’oxydation cellulaire, il faut se référer à la rouille du métal. Du point de vue moléculaire, le processus d’oxydation se met en route lorsqu’il y a présence de molécule avec un électron libre que l’on appelle radicaux libres. On sait que les électrons vont par paire pour être stables. Une molécule instable est donc un élément dont il manque un électron et par conséquent, ce dernier cherche et attire un électron présent sur une molécule qui se trouve la plus proche de lui. De ce fait, la molécule arrachée de son électron devient à son tour un radical libre et ainsi de suite. Lorsque ce phénomène d’oxydation se répond trop vite, il sème le désordre au sein des cellules. C’est l’oxydation cellulaire.

L’oxydation cellulaire, un mal nécessaire et incontournable

En effet, le processus d’oxydation peut être un atout pour la plupart du temps. Il peut être vital à l’organisme. La chaîne sans fin de ce phénomène pourrait être un avantage pendant une attaque des agents pathogènes. La présence des radicaux libres sur le terrain de confrontation avec les molécules indésirables sera bénéfique pour la défense de l’organisme. L’instabilité des éléments néfastes provoquée par le phénomène d’oxydation pourrait les détruire.C’est un système de défense organisée par les globules blancs pour combattre les virus ou les bactéries.

Il y a une chance dont les cellules endommagées au sein de l’organisme, qui pourraient provoquer des maladies comme le cancer, peuvent être guéries avec des attaques radicalaires.D’un autre côté, la réaction d’oxydation, une fois initiée doit être stoppée d’urgence, car cette réaction en chaîne peut affecter d’autres cellules stables et peuvent être la cause d’une nouvelle maladie. Le plus grave des attaques radicalaires sur nos cellules est le système immunitaire. Il sera difficile pour notre corps de se défendre si l’approvisionnement en arme est détruit. Par conséquent, il est primordial de rectifier cette menace. Dans l’urgence, le seul moyen est d’utiliser des molécules antioxydantes comme leGlutathion liposome qui a la même attribution que la vitamine E et C, très efficace dans ce type d’agression cellulaire.

Les facteurs qui favorisent l’oxydation cellulaire

Même si les radicaux libres contribuent à la défense immunitaire, il est néfaste pour l’organisme lorsque ce dernier excède le nombre accepté par l’organisme. D’un autre côté, il y a notre environnement qui favorise chaque jour les facteurs d’existences de l’oxydation cellulaire comme le soleil et la pollution. C’est une des raisons qui nous oblige à appliquer de la crème solaire à notre peau pour se protéger des ultra-violets. Il y a également le tabac. À chaque cigarette fumée, il y a un processus d’oxydation rapide qui se met en route. Ce phénomène est considéré comme un facteur de vieillissement accéléré.

Sans le savoir, nos médecins nous prescrivent des médicaments artificiels qui sont à base de produit oxydatif. Parfois, c’est incontournable et que l’on ne peut pas faire autrement, mais dans ces cas-là, il y a une limite à respecter, d’où le besoin strict d’avis médical avant la consommation d’un médicament.