Comment avoir une peau saine ?
1337
post-template-default,single,single-post,postid-1337,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
peau saine

Les astuces pour avoir une peau saine

Une peau saine est élastique, souple et éclatante de santé qu’importe sa nature, qu’elle soit sèche ou grasse. La soigner est une rigueur au quotidien qui exige les bons produits, une alimentation intelligente et quelques gestes à proscrire. 

 

Les bons produits pour une peau saine

Il est inutile d’utiliser une dizaine de cosmétiques de différentes marques. La qualité des soins prime. Mais il faut avant tout connaître son type de peau pour choisir les bons produits. Une peau normale est plus équilibrée, elle est « eudermique », ni trop sèche, ni trop grasse. Dans le type de peau sèche, la production de sébum fait défaut. Cette carence ne lui permet pas non plus de retenir l’humidité dont elle a besoin pour se protéger contre les agressions environnementales. Elle a donc besoin d’un soin à double effet nourrissant et hydratant comme la crème de jour Marc Inbane. Une peau sèche peut démanger constamment et tirailler si elle n’est pas bien protégée. La peau grasse, c’est tout le contraire. La surproduction de sébum dont elle fait l’objet rend les pores très visibles. Le visage brille tout au long de la journée. La peau mixte quant à elle mélange deux facettes : grasse et sèche. La zone T est grasse et brillante tandis que le reste du visage est sec. 

Alimentation et peau saine : gare aux carences

Les aliments sources de bonnes graisses, de vitamines et de minéraux aident dans la lutte contre les imperfections cutanées. Les acides gras essentiels comme l’oméga-3 permettent également de corriger le teint terne et de garder une peau jeune. La vitamine A contenue dans le jaune d’œuf, le lait et les fromages optimise le renouvellement des cellules cutanées. Le zinc qui synthétise les protéines contribue grandement à la lutte contre l’acné et les dermatites. Cet oligo-élément se trouve en quantité suffisante dans les fruits de mer, le foie, la viande, les germes de blé, les noisettes et les noix. Les acides gras essentiels sont LES fondamentaux pour prévenir la sécheresse cutanée. Il est conseillé d’assaisonner son assiette de légumes d’huile végétale comme l’huile de tournesol ou l’huile d’olive tous les jours, à raison d’une cuillère à soupe tout au plus.

Les gestes à bannir

La barrière protectrice cutanée peut être altérée par certains gestes qui deviennent une habitude chez de nombreuses personnes, qui par exemple percent les boutons. Ce geste en plus d’être douloureux peut laisser des cicatrices. Pour sécher le bouton plus vite, il suffit par exemple d’y déposer une ou deux gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé reconnu pour ses vertus antibactériennes et antiacnéiques.

Le nettoyage du visage doit être plus qu’une simple routine au quotidien. Il faut par exemple perdre cette mauvaise habitude de se laver le visage à l’eau du robinet, trop chargée en calcaire qui assèche la peau très vite. L’eau thermale et l’eau micellaire sont des alternatives idéales pour se démaquiller sans agresser la peau. L’eau thermale peut être vaporisée directement sur le visage pour faire office de lotion tonique pour éliminer non seulement les résidus de produits cosmétiques, mais également pour ôter les agents polluants efficacement.