Comment choisir ses outils de toiture ? - blog
3370
post-template-default,single,single-post,postid-3370,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive
RENOVATION TOITURE

Comment choisir ses outils de toiture ?

Vous avez besoin de changer la toiture ou les gouttières ? Allez-vous poser du carrelage, de l’ardoise ou peut-être de la dalle ? Vous devrez vous équiper en conséquence. De l’indispensable échelle au chalumeau, en passant par le marteau et l’enclume du couvreur. Sans oublier les équipements de sécurité. Cette astuce vous aidera à vous organiser.

Les métiers de couvreur

Les métiers que l’on appelle la couverture ou la pose de matériaux de couverture regroupant plusieurs spécialités. Pour les néophytes, rappelons rapidement de quoi il s’agit pour servir de référence lors du choix de vos outils. Par exemple, il n’est pas nécessaire d’avoir un maillet d’angle pour changer une couverture en ardoise.

 

Le couvreur à Versailles, spécialisé dans la couverture métallique, s’occupe généralement de tous les travaux de toiture, qui peuvent être divisés en trois besoins.

 

  • L’aspect du toit : une tuile fissurée, un cadre de fenêtre de toit à recouvrir. Ce sont de vrais travaux de toiture. Et attention, car cette couverture ne remplit pas seulement une fonction esthétique : elle sert avant tout à garantir l’étanchéité de la maison, alors ne tardez pas à réparer ce type de problème si vous ne voulez pas que votre maison soit inondée ;
  • L’étanchéité et la finition de la toiture : pose d’une gouttière, vérification de l’étanchéité d’une noue,  ce sont des tâches pour les amateurs de chalumeau et de zinc. Ils s’appellent des emplois cinquero, des couvreurs spécialisés dans le métal;
  • La structure du toit : elle est généralement construite par un menuisier, à moins que vous ne soyez un artiste à la scie circulaire.

Des outils utiles pour les travaux de toiture

Petit tour d’horizon de la boîte à outils idéale d’un couvreur préparé pour tous types de tâches.

  • Échelle : c’est l’outil idéal pour travailler en toute sécurité et efficacement. Ne lésinez pas sur cet investissement, car il vous servira pour tous les travaux que vous aurez à réaliser sur votre toiture.

 

Il y a plusieurs détails que vous devez connaître avant de le choisir :

 

  • Le matériau peut être du bois ou de l’aluminium. Il faut savoir que les escaliers en bois ont souvent un prix plus abordable et conviennent à des interventions ponctuelles, bien que ceux en aluminium soient plus légers ;
  • La longueur varie de 2 à plus de 7 mètres. Tout dépend du toit sur lequel vous allez travailler;
  • Pliable pour gagner de la place, extensible avec des cordes pour l’installer plus facilement, avec un crochet de toit (il maintient l’échelle au niveau du faîte pour travailler en toute sécurité) ou encore un modèle flexible qui s’adapte à une forme particulière du toit.

Surtout, prenez votre temps et choisissez judicieusement. Un conseil : si vous possédez déjà une échelle, il est possible d’y ajouter un crochet de toit (selon le modèle). Et n’oubliez pas de toujours mettre votre harnais de sécurité avant de commencer les cascades en hauteur.

 

  • Enclume de couvreur : pour les toitures en ardoises, très utile pour refaire et couper les ardoises en haut de toiture. Il n’est pas difficile de le choisir, il peut être droit ou courbe ;
  • marteau de couvreur ce sera votre meilleur ami sur le toit. Il sert à refaire les ardoises sur l’enclume, percer des trous et marquer les ardoises, arracher des clous, etc. Le principal critère d’achat est de savoir si vous êtes gaucher ou droitier (plus facile, donc) pour l’utiliser ;
  • Pince pour tableau noir: elle vous sera indispensable, car avec elle, vous pourrez réaliser des coupes droites parfaites des tableaux noirs. Ils sont également utilisés pour faire des coupes à 45º dans le coin supérieur des ardoises et pour y percer des avant-trous. Pour bien choisir, il faut tenir compte de sa capacité de coupe maximale, qui détermine l’épaisseur des morceaux d’ardoise que vous pourrez couper plus ou moins facilement. Enfin, un aspect très utile est de pouvoir changer le poinçon et la lame en cas d’usure ;
  • Arrache-clou : plutôt facile à choisir, puisque les modèles sont très similaires. Celui qui est léger sera pratique pour vous ; certains sont équipés d’un pied-de-biche à une extrémité pour retirer les clous avec plus de précision.