Revêtement de toiture : astuces pour bien le choisir
1183
post-template-default,single,single-post,postid-1183,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,no_animation_on_touch,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive
choisir revêtement toiture

Astuces pour bien choisir son revêtement de toiture

Que vous ayez un projet de rénovation, de construction ou d’extension, sachez que vous devriez traiter en premier la toiture. Entre l’esthétisme recherché, l’étanchéité, la résistance ou encore l’entretien, il y a de nombreux critères à garder en tête lors du choix du revêtement de toiture. Découvrez comment choisir efficacement son revêtement de toiture et quelles sont les contraintes à prendre en compte.

 Les points à retenir avant de choisir le revêtement de toit idéal

Avant d’opter pour tel ou tel revêtement, pensez à vous renseigner sur les règles d’urbanisme en vigueur dans sa commune. Il se peut en effet que vous deviez utiliser un revêtement précis et de vous aligner à ceux de vos voisins et ce, dans l’optique de préserver l’harmonie de la rue. Si aucune recommandation n’est avancée, choisissez celui qui s’harmonisera au mieux avec l’architecture et la façade de votre maison.

Dans la même foulée, choisissez un matériau qui s’adaptera à la typologie de votre charpente. Tenez également compte des contraintes météorologiques de votre région, car certains revêtements ne supportent pas par exemple les climats rudes et les changements climatiques fréquents.

Les caractéristiques des  principaux revêtements de toiture

Le toit en tuiles est assurément le revêtement le plus répandu. Disponible dans une variété de formes et de couleurs, ce matériau naturel résiste à l’usure du temps et a une durée de vie de près de 70 ans. Ce genre de revêtement ne convient pas néanmoins aux régions froides même s’il présente de bonnes propriétés thermiques.

Le toit en ardoise séduit par son esthétique et ce matériau naturel se révèle très résistant et non poreux. Ce revêtement résiste bien au gel, peut durer jusqu’à 150 ans, mais nécessite un entretien rigoureux contre la mousse et le lichen. Comme elle est assez lourde, il faudra par ailleurs prévoir une charpente assez résistante.

Le toit en zinc pour sa part est apprécié pour sa facilité d’entretien, sa durée de vie qui atteint facilement les 100 ans et surtout, par son côté écolo (recyclable). Côté inconvénient, le zinc n’offre aucune isolation thermique et acoustique et surtout, elle n’est pas toujours compatible avec tous les types de matériaux, ce qui rend difficile sa pose. Demandez conseils auprès d’un couvreur professionnel qui va vous aiguiller dans le choix du matériau qui soit le mieux adapté à ce type de revêtement.

Le toit en acier n’est pas cher à l’achat et offre une bonne résistance contre les aléas climatiques et les mousses. Léger et facile à installer, il assure également une bonne étanchéité. Il convient néanmoins de rappeler que ce matériau n’offre aucune isolation thermique et phonique et qu’il est impératif de l’entretien régulièrement, surtout contre la corrosion.

Enfin, le toit en fibrociment offre une bonne résistance à l’humidité. Ce type de revêtement a également une bonne durée de vie et le fait qu’il soit incombustible vient conforter l’idée selon laquelle c’est une option non négligeable.

 

Avant de procéder au choix du revêtement, prenez le temps d’évaluer la surface de la couverture, la difficulté de pose et d’entretien et surtout, réalisez des devis pour chacun des revêtements retenus, cela devrait vous aider à faire plus rapidement votre choix.